Restauratrice de tableaux dans le 7: Isabelle aux mains d’or

0
2031
views

Observation, conservation, restauration … réparer une déchirure sur une toile, ôter un repeint, nettoyer et débarrasser la toile d’un vernis abîmé, combler des lacunes, appliquer de la couleur… le travail du restaurateur de tableaux est magique, scientifique et artistique. Découverte.

Quand on parle de restaurer des peintures, on pense toujours aux musées et à leurs œuvres d’art, mais viennent consulter Isabelle des propriétaires de tableaux de famille dont la valeur est aussi sentimentale, ou des collectionneurs. Les vernis jaunissent. La crasse accumulée décolle la peinture qui se craquelle. Les pigments choisis par le peintre vieillissent mal. Confier son tableau fétiche nécessite de faire confiance. Va-t-on le reconnaître après son passage dans les mains de l’expert ? Ici, dans cet atelier, on dialogue, on explique ce qu’on va faire, on partage.

A mon arrivée,  Isabelle Kleinert effleure un portrait avec d’infinies précautions, sans doute d’une femme de notable du XIXe siècle, noirci par le temps. Entre ses doigts, une pince surmontée d’un coton imbibé de solvant.  Depuis plus de vingt ans, Isabelle redonne vie à des tableaux, qu’ils soient d’époque ou non. Toute petite déjà, elle s’intéresse aux toiles anciennes et tente de leur redonner vie… Et bien que le métier auquel elle se prédestine ne soit pas encore officiel, elle décide d’en faire sa profession. Et d’atelier en ateliers, la restauratrice apprend et reçoit les bonnes bases, celle des artisans. Le meilleur des apprentissages.

Tout en « opérant », Isabelle nous décrit avec passion les différentes étapes de son travail pour aider une toile à poursuivre sa vie dans le temps. On le voit bien : restaurer la peinture est un geste exigeant, patient et modeste. L’artisan étant au service de l’artiste et à l’écoute de l’œuvre : la rencontre avec une toile est à chaque fois une expérience unique qui réclame un diagnostic singulier évaluant, après un premier constat d’état, la nécessité et la limite du travail de restauration.

Vous avez hérité d’un portrait de famille qui fait un peu la tête ? Votre dernière toile chinée sur une brocante aurait besoin d’un petit coup de jeune ? Une seule adresse dans le 7ème : l’atelier d’Isabelle Kleinert , installée au 23, rue Augereau. Il ne faut surtout pas hésiter à lui demander un devis estimatif, elle le réalise volontiers, qu’il s’agisse de raviver un tableau, de réparer un éclat ou encore pour un simple conseil.

Atelier Isabelle Kleinert

23 Rue Augereau, 75007

01 47 34 04 08

[email protected]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here