Savourez les nouvelles étoiles au guide Michelin 2017 – VIIème arrondissement

0
1962
views

Guide Michelin, sélection 2017 – VIIème arrondissement


Savourez les nouvelles étoiles au guide Michelin

Ou s’attabler pour un prochain anniversaire, des retrouvailles en famille ou un diner romantique ? Et bien à l’une des tables étoilées du guide Michelin tout simplement

Ci-dessous la liste complète de la sélection 2017 du Guide Michelin pour notre arrondissement.

Le Violon d’Ingres

Le Violon d'Ingres
Le Violon d’Ingres

La carte, élaborée par le grand chef Christian Constant, propose une cuisine française, délicate et recherchée, réalisée avec des produits de qualité, pour des assiettes aussi belles que goûteuses. Un classique du quartier, la valeur sure par excellence.

 

135 rue St-Dominique 75007

Traditionnel, Classique Prix – De 45 € à 110 €

01 45 55 15 05

http://www.maisonconstant.com

Spécialités

Noix de ris de veau braisée au vin jaune, mousseline de céleri rave au beurre noisette

Foie gras de canard poêlé au pain d’épices, coings au miel


Les Fables de La Fontaine

Courez découvrir ces Fables gourmandes ! La salle à manger, lumineuse et épurée, a des airs de bistrot contemporain, où les murs en pierre apparente côtoient des fenêtres de style industriel… Aux commandes de la brigade, Julia Sedefjian, ancienne seconde du restaurant. La jeune femme compose une cuisine résolument moderne, parfumée et pleine de couleurs, et fait preuve d’une impressionnante maturité dans ses préparations. Textures et saveurs tombent toujours pile-poil, que ce soit ce croustillant de langoustines au basilic et émulsion d’agrumes ; le turbot en vapeur de foin, laitue de mer aux coquillages ou la sole meunière. Des plats que l’on savoure dans une ambiance chic et jeune, elle aussi parfaitement délicieuse.

131 r. St-Dominique 75007 

Cuisine Moderne, Créative Prix – De 25 € à 70 €

01 44 18 37 55

http://www.lesfablesdelafontaine.net

Spécialités

Caviar d’aubergines aux huîtres de Marennes, gelée de kiwi, citron caviar


Petrossian – Le 144

Petrossian
Petrossian

Petrossian… Le nom occupe une place à part dans la mythologie des amateurs de caviar – mais aussi de saumon – depuis des décennies : plus exactement depuis les années 1920, quand deux frères d’origine arménienne, Melkoum et Mouchegh Petrossian, se lancent dans l’importation en France de ces mets de prestige, avec le succès que l’on sait… Presque un siècle plus tard, les oeufs d’esturgeon sont toujours à l’honneur au restaurant situé au premier étage de la boutique, à deux pas de l’esplanade des Invalides. Aujourd’hui comme hier, on s’y régale des spécialités de la maison : caviar, saumon fumé, coupes du tsar, tartare de boeuf en Napoléon, oeuf Petrossian… Une valeur sûre pour les habitués, et une belle découverte pour tous les autres !

144 rue de l’Université 75007 

Poissons, Fruits de Mer Prix – De 13 € à 95 €

01 44 11 32 32

https://www.petrossian.fr/fr/boutique/paris-7e-restaurant-le-144

Spécialités

Caviar / Oeuf Petrossian / Tartare au caviar / Saumon Petrossian


Philippe Excoffier

Philippe Excoffier, chef d’origine savoyarde, a passé onze ans au service de l’ambassadeur des États-Unis à Paris ; il est amusant de constater qu’il a posé sa toque dans un arrondissement où les ambassades sont partout… Le lieu est à son image : devanture discrète dans une rue calme, mais salle à manger chaleureuse – en dépit de la proximité des tables -, qui permet d’espionner le chef aux fourneaux. Ce dernier concocte une cuisine gourmande et canaille, à l’instar de ce ris de veau aux champignons des bois ou de cette cassolette de homard et tatin d’artichauts. En dessert, le choix de soufflés devrait convaincre même les plus réticents aux taux de glycémie élevés. Bon rapport qualité-prix – un élément non-négligeable dans ce quartier où les prix s’envolent volontiers !

18 Rue de l’Exposition 75007 

Cuisine Moderne, Créative Prix – De 24 € à 45 €

01 45 51 78 08

http://www.philippe-excoffier.fr/

Spécialités

Le ris de veau

Le homard

Les soufflés sucrés d’Excoffier


Les Cocottes – Tour Eiffel

Les cocottes
Les cocottes

Le concept imaginé par Christian Constant, dans le sillage des autres adresses de son fief gourmand (entendez par là la rue St-Dominique) ? Des cocottes ! Version Staub, en fonte gris anthracite, servies dans un décor à part : ni resto ni bistrot, le lieu s’organise autour d’un comptoir tout en longueur, très stylé avec ses tabourets haut perchés et son design épuré. À la carte de ce concept de « snacking » convivial, de bons petits plats mijotés : velouté de légumes d’autrefois, terrine de campagne, pommes de terre caramélisées farcies au pied de porc, pigeon fermier rôti à l’ail… Côté vins, une grande ardoise située au-dessus du bar annonce les réjouissances. L’adresse n’a pas de téléphone : on s’invite sans réserver, à la bonne franquette.

135 rue St-Dominique 75007 

Traditionnel, Classique Prix – De 23 € à 50 €

01 45 50 10 28

http://www.maisonconstant.com

Spécialités

La vraie salade Caesar Ritz

Pommes de terre caramélisées farcies au pied de porc

Ravioles de langoustines, mousseline d’artichauts

La fabuleuse tarte au chocolat de Christian Constant


Auguste

Chez Auguste
Chez Auguste

Ambiance zen du côté des ministères ! La petite maison de Gaël Orieux – à peine une trentaine de couverts – offre un calme inattendu dans son élégant cadre contemporain, aux lignes faussement simplistes. L’ambiance se révèle feutrée et élégante, avec banquette sombre, miroirs, murs blancs sculptés et jolis fauteuils confortables… Un espace chic et « classe » où l’on déguste une cuisine d’une sage modernité : huîtres creuses perles noires, gelée d’eau de mer, mousse de raifort, poire comice ; bar de ligne à la compotée de tomates, écume d’orange fleurée à la cannelle… La carte, courte mais très souvent renouvelée, séduit par sa variété et la qualité des produits. Gaël Orieux s’approvisionne au marché et a fait notamment le choix de ne servir que des poissons dont l’espèce n’est pas menacée (mulet noir, maigre, tacaud). Quant au choix de vins, il invite à d’agréables découvertes à prix étudiés.

54 r. Bourgogne 75007 

Cuisine Moderne, Créative  Prix – De 37 € à 100 €              

01 45 51 61 09

http://www.restaurantauguste.fr

Spécialités

Croustillants de langoustine à la verveine

Ris de veau, pralin de cacahouètes caramélisées, pleurotes aux abricots secs et vin du Jura

Soufflé au chocolat, glace miel et pollen


Loiseau Rive Gauche

L'oiseau
L’oiseau

Cette institution bourgeoise du groupe Bernard Loiseau offre un décor cossu, avec boiseries, chaises Louis XV et… une étonnante table design (la n° 20). À la carte du nouveau chef auvergnat Maxime Laurenson, de belles recettes, notamment déclinées autour d’un menu idéalement nommé « Climats de saison », ou d’un menu dégustation « Nature instantanée ». Les végétariens y trouveront aussi leur compte avec le menu « Légumes en fête ». Sans oublier le gibier en saison. Intimité et lumières douces pour conversations feutrées : à deux pas du Palais Bourbon, les personnalités politiques adorent s’y retrouver…

5 rue Bourgogne 75007 

Traditionnel, Classique Prix – De 29 € à 95 €         

01 45 51 79 42

http://www.bernard-loiseau.com

Spécialités

Foie gras de canard fumé, chou, bouillon de potée

Fera du lac, oseille sauvage, lentilles vertes du Puy

Agneau fermier en 2 cuissons, ail des ours, polenta

Sous-bois de début de printemps


L’Affriolé

L'affriolé
L’affriolé

Mobilier moderne et esprit contemporain (carrelage multicolore, chaises en plexiglas) : le bistrot de Thierry Verola est charmant ; quant à sa cuisine, elle réserve de vraies bonnes surprises… À l’écoute du marché et de ses envies, le chef propose une ardoise quotidienne dont les généreuses assiettes flirtent avec la modernité : thon au fenouil cuit à la plancha, pâté Pantin en hiver et ceviche de dorade aux beaux jours… Et pour les hommes (et les femmes) pressés, on propose aussi une formule « bento », dans laquelle tous les plats sont servis ensemble. On vient ici pour un repas à la fois décontracté et soigné, où les attentions ne manquent pas (radis en amuse-bouche, pots de crème en mignardises). Le tout à prix doux. Affriolant, non ?

17 r. Malar 75007 

Cuisine Moderne, Créative Prix – De 25 € à 39 €  

01 44 18 31 33

http://www.laffriole.fr


La Ferme St-Simon

Ferme St Simon
Ferme saint Simon

La salle feutrée, les banquettes capitonnées : tout ici a le parfum suave du passé, et l’on y baigne dans une irrésistible atmosphère de club de gentlemen. Rien d’étonnant à ce qu’elle séduise la clientèle des ambassades voisines et de l’Assemblée nationale ! Dans ce cadre en tout point original, on se régale d’une cuisine de saisons qui allie fraîcheur et créativité. Un exemple ? En voici deux : ce ragoût de champignons et gnocchis aux herbes, et cette pêche du jour, accompagnée de sa sauce bagna cauda… Une réussite !

6 Rue de Saint Simon 75007 

Cuisine Moderne, Créative Prix – De 39 € à 110 €

01 45 48 35 74

http://www.fermestsimon.com

Spécialités

Pâté en croute de volaille et foie gras, pickles

Volaille aux écrevisses, sole meunière de Concarneau

Soufflé au chocolat

Ris de veau au vin jaune


Brasserie Thoumieux by Sylvestre

Thoumieux by sylvestre
Thoumieux by sylvestre

Sélectionnée par le guide MICHELIN, la Brasserie Thoumieux by Sylvestre à Paris propose une cuisine traditionnelle française remise au goût du jour. Dans un décor typique de la Belle Époque, modernité et souvenir sont les mots clés de votre dîner ou déjeuner.

La carte de la Brasserie Thoumieux, signée Sylvestre Wahid, est on ne peut plus gourmande. Large et appétissant choix, la volaille fermière rôtie au josper ou le fameux Paris-Brest figurent toutefois parmi les plus populaires.

Actuelle propriéte de Thierry Costes, dit le “brasseur branché”, la Brasserie Thoumieux fondée en 1923 n’a aucunement perdu de son éclat. Comme dirait l’inspecteur MICHELIN, “le décor flamboie”. Grands miroirs, moulures, lampes boules et longues banquettes rouges font le charme et charisme de l’établissement.

79 r. St-Dominique 75007 

Cuisine Moderne, Créative  Prix – De 29 € à 65 €

01 47 05 79 00

http://www.thoumieux.com


20 Eiffel

20 Eiffel
20 Eiffel

Le cadre a beau être sobre (teintes de gris, banquettes), l’emplacement est imprenable. À deux pas de la Tour Eiffel, mais à l’écart des autoroutes touristiques, ce restaurant propose une cuisine au goût du jour enlevée, exécutée à quatre mains. On se régale par exemple de la tomate façon bavarois, anchois et olives, ou d’un beau filet de lieu jaune sauvage et potimarron, dont on appréciera la justesse de la cuisson. En dessert, la meringue surprise aux fraises, sorbet et mousse légère à la violette devrait aussi vous séduire. Une nouvelle adresse bienvenue au coeur du 7e arrondissement, quartier résidentiel s’il en est ! À noter que le menu, élaboré à partir de produits du marché, change tous les mois.

20 Rue de Monttessuy 75007 

Traditionnel, Classique  Prix – De 24 € à 32 €

01 47 05 14 20

http://www.restaurant20eiffel.fr/

Spécialités

Filet de cannette de Challans

Boeuf de Salers


Le Cinq Codet 

Le Cinq Codet
Le Cinq Codet

L’hôtel occupe un ancien bâtiment France Télécom, datant des années 1930 : sa façade arrondie et vitrée, en angle de rue, rappelle la proue d’un navire… Quant à la carte, courte et efficace, elle est entièrement installée dans le présent et nous met l’eau à la bouche. A chaque saison, sa partition gastronomique. On profite de ces belles (et bonnes !) assiettes dans un intérieur design et chaleureux ; on peut également aller s’installer dans les agréables fauteuils du patio, au calme.

5 Rue Louis Codet 75007

Cuisine Moderne, Créative Prix – De 26 € à 57 €

01 53 85 15 60

http://www.le5codet.com/


Nakatani

Après dix années passées auprès d’Hélène Darroze, Shinsuke Nakatani a décidé de faire le grand saut. Le voici aujourd’hui à la tête de cette table feutrée et reposante, habillée de douces couleurs et de matières naturelles. En cuisine, ce Japonais pétri de talent peut enfin, en toute liberté, montrer ce dont il est capable ! Avec un sens aigu de l’assaisonnement, des cuissons et de l’esthétique des plats, il compose une belle cuisine française au gré des saisons ; les saveurs et les textures s’entremêlent avec harmonie et l’ensemble dégage une belle cohérence. On se régale d’un menu unique (3 ou 5 plats le midi, 5 ou 7 le soir), servi par un personnel discret et efficace. Étant donné le nombre de places (18 couverts), il faudra penser à réserver à l’avance.

 

27 Rue Pierre Leroux 75007 

Cuisine Moderne, Créative Prix – De 40 € à 135 €

01 47 34 94 14

http://www.restaurant-nakatani.com/

Spécialités

Faux filet de cheval

Faux filet de bœuf Wagyu

Consommé de légumes


Les Climats

LES CLIMATS
LES CLIMATS

Le restaurant est installé dans le cadre atypique de l’ancienne Maison des Dames des Postes, Télégraphes & Téléphones, qui hébergea à partir de 1905 les opératrices des PTT. Disons-le tout de go : l’intérieur, d’un style Art nouveau assumé, est somptueux. Mosaïque ancienne au sol, plafond dont les arches sont égayées de motifs fleuris, luminaires originaux en laiton, vitraux, gros fauteuils rouges, etc. Côté assiette, Julien Boscus, jeune chef ayant fait ses classes chez Yannick Alléno et Pierre Gagnaire, compose des assiettes qui n’ont rien de… téléphoné. Sa signature ? Une alliance raffinée de recettes d’inspiration française et d’une créativité distillée avec tact. Beaux produits et accords gustatifs reconnectent tous les sens ! Et n’oublions pas les deux grandes caves vitrées, offrant une vue sur de belles bouteilles, et notamment l’une des plus riches sélections de vins de Bourgogne à Paris – la région étant précisément connue pour ses fameux « climats »…

41 r. de Lille75007 Paris 07

Cuisine Moderne, Créative Prix – De 45 € à 140 €

01 58 62 10 08

http://www.lesclimats.fr

 


Arpège

Plusieurs décennies déjà qu’Alain Passard a pris ses quartiers près du musée Rodin. Artiste « impressionniste », expert en cuissons et auteur d’une cuisine épurée, aboutie, d’une apparente simplicité, il s’attache depuis de nombreuses années à explorer les possibilités culinaires du légume, apportant toute sa noblesse à ce produit d’ordinaire servi en accompagnement. Très attentif aux saisons, il possède même trois potagers dans l’Ouest de la France. Illustration, si besoin est, du goût pour l’authenticité de cet homme passionné et exigeant… Son discret restaurant – presque insoupçonnable dans la rue de Varenne – lui ressemble : sérénité et modernité du décor ponctué de bacchanales en cristal Lalique, motifs de vagues sur les vitres, et un unique portrait, celui de Louise, sa grand-mère cuisinière. À la fin du repas, les curieux feront une halte à l’Arrière-Cuisine, pour admirer à loisir les créations graphiques du chef, comme ces collages de fruits et légumes, inspirés… et inspirants !

84 Rue de Varenne75007 Paris

Cuisine Moderne, Créative Prix – De 145 € à 380 €             

01 47 05 09 06

http://www.alain-passard.com

Spécialités

Chaud-froid d’oeuf au sirop d’érable, vinaigre de Xères et quatre épices

Damier de carpaccio de saint-jacques à la truffe noire

Jardinière arlequin, merguez végétale

Tarte aux pommes bouquet de roses, caramel lacté


Pottoka

Pottoka ? Il s’agit tout simplement de l’emblème historique de l’Aviron bayonnais – le club de rugby, comme son nom ne l’indique pas -, une sympathique mascotte à mi-chemin entre Footix et Petit Poney. Pourquoi ce nom ? Le chef, Sébastien Gravé, est originaire du Pays basque et ne jure que par ses bons produits… Depuis l’été 2011, il préside aux destinées de ce bistrot pelotonné au coeur du quartier des ministères. Jambon de Bayonne, chorizo, piment d’Espelette, ossau-iraty, gâteau basque, etc. : essai transformé sur toute la ligne pour une cuisine généreuse, colorée et bien tournée, qui fait galoper jusqu’à la frontière espagnole bien plus vite qu’un TGV. À s’en effilocher les espadrilles !

4 Rue de l’Exposition75007 Paris 07

Basque  Prix – De 23 € à 65 €

01 45 51 88 38

http://www.pottoka.fr

Spécialités

Œuf coulant, poulpe de Galice, champignons et piquillos à l’huile de sésame, croquette de boudin

Lotte rôtie au lard basque, fricassée de légumes et coquillages au chorizo

Ris de veau, gratin de macaronis “très parmesan”, jus a la truffe noire

Le chocolat : ganache, mousse et crumble, glace cacahuète au sel fumé


Aida

Aida
Aida

La façade blanche de ce petit restaurant niché dans une ruelle se fond si bien dans le paysage qu’on risque de passer devant sans la remarquer. Grave erreur ! Derrière se cache un secret jalousement gardé, celui d’une délicieuse table nippone. L’intérieur se révèle élégant et sans superflu, à l’image des établissements que l’on trouve au Japon. Au choix, attablez-vous au comptoir (seulement neuf places) pour être aux premières loges face aux grandes plaques de cuisson (teppanyaki), ou dans le petit salon privé sobrement aménagé avec son tatami. Au gré d’un menu dégustation unique, vous découvrirez une cuisine fine et pointue, tissant de beaux liens entre le Japon et la France ; les assaisonnements, les cuissons et les découpes ne font que souligner l’ingrédient principal, servi dans sa plus simple expression. Sashimis, homard de Bretagne, chateaubriand ou ris de veau, cuits au teppanyaki, s’accompagnent de bons vins de Bourgogne, sélectionnés avec passion par le chef. Service très attentif et prévenant.

1 r. Pierre Leroux 75007 

Japonais  Prix moyen – 160 €

01 43 06 14 18

http://aida-paris.net/index.php?FrontPage

Spécialités

Sashimi / Teppanyaki / Wagashi


L’Escudella

L’Escudella, c’est évidemment… l’assiette, en occitan ! Paul-Arthur Berlan, le jeune et sympathique chef, est originaire de Carcassonne. Vous connaissez peut-être son visage : il a été demi-finaliste de l’émission Top Chef en 2011… Et, plus important, il est passé par les cuisines de certains grands noms (Michel Sarran, Yannick Alléno). La carte est courte, accompagnée d’un menu du jour bon marché, et se base sur d’excellents produits. L’objectif affiché du jeune chef est de faire la liaison entre le terroir francilien et les saveurs languedociennes de son enfance : il peut aussi bien rendre hommage à un plat de sa grand-mère, que se lancer dans des créations contemporaines réjouissantes – l’oeuf mollet croustillant, fricassée de cèpes en persillade, en est un bon exemple. Des plats goûteux et bien ficelés : il s’en sort avec les honneurs !

41 av. de Ségur 75007 

Cuisine Moderne, Créative Prix – De 31 € à 36 €

09 82 28 70 70


Il Vino d’Enrico Bernardo

Connaissez-vous Enrico Bernardo ? Élu Meilleur Sommelier d’Italie à deux reprises et Meilleur Sommelier du Monde en 2004, l’homme a le chic pour faire partager sa passion du vin. C’est la raison d’être d’Il Vino ! Épaulé par le chef espagnol José Manuel Miguel, il fait découvrir à la clientèle ses coups de coeur viticoles du moment, autour de deux menus aux noms évocateurs : « Sur les routes du monde » et « Sur les routes de France et d’Italie ». On adhère bien vite à ce concept « vins & mets », notamment grâce à une partition culinaire sans fausse note, à l’image de cet émietté de tourteau aux fines lamelles de légumes d’hiver, dés de pomme verte et espuma de daïkon, ou de ce filet de canard rôti aux girolles sautées et son risotto au blé… Quant au décor, il est très chic et tout à fait dans le ton avec ses murs blancs et ses sarments de vigne peints. Les sommeliers amateurs – et les autres – seront ravis !

13 Boulevard de la Tour Maubourg 75007

Cuisine Moderne, Créative Prix – De 25 € à 90 €

01 44 11 72 00

http://www.enricobernardo.com

Spécialités

OEuf crémeux, lardo di Colonnata, crème de pommes de terre

Gamberi rossi d’Albenga, sorbet citron

Saint-Pierre, calmars, artichauts, Parmesan et pignons de pin

Fondant au chocolat, son coulis et glace vanille


D’Chez Eux

D’Chez Eux, c’est une petite adresse avec un accent bien de là-bas. Dans la charmante salle aux airs d’auberge de carte postale, où ne manquent ni les meubles rustiques ni les nappes à carreaux rouge et blanc, on retrouve les terres du Sud-Ouest dans leur débordant appétit. D’Chez Eux, tout fleure bon la tradition : produits régionaux, assiettes généreuses, cave imposante – axée en partie sur les bordeaux et les bourgognes – et serveurs en tablier de bougnat. Pas étonnant que la recette séduise depuis plus de 50 ans, en restant invariablement sourde aux appels de la mode ! Laissez-vous tenter par le chariot de hors-d’oeuvre, le panier de charcuteries, l’oeuf mayonnaise et sa macédoine de légumes, le poulet rôti « coucou de Rennes » aux girolles ou encore le confit de canard, tous irrésistibles…

2 av. Lowendal 75007 

Cuisines du Sud-Ouest  Prix – De 29 € à 110 €       

01 47 05 52 55

http://www.chezeux.com

Spécialités

‘Le Coucou de Rennes’ cuit au moment

Cuisses de grenouilles fraîches pointe d’ail

Escargots de Bourgogne en pots au beurre d’ail et d’échalote

Paris-Brest maison


Les Botanistes

Les Botanistes ? Cela fait tout simplement référence à la profession de Pierre-Jean-Baptiste Chomel (1671-1740), membre de l’Académie des sciences qui a donné son nom à la rue. Pourtant, on va le voir, la cuisine de cette petite adresse ne se résume pas à de la verdure, loin s’en faut ! Foie gras de canard mi-cuit au torchon, chipirons au piment d’Espelette et leur risotto d’épeautre au chorizo, filet de boeuf poêlé et son gratin de pomme de terre, baba au rhum, financier… Ouf ! À l’ardoise, on retrouve la fine fleur de la cuisine bistrotière, dans un décor qui ne fait pas plante verte : carrelage en damier, buffet en bois clair, banquettes douillettes, appliques florales d’esprit Art déco, herbiers et natures mortes distillant leur charme champêtre, si joliment suranné.

 

11 bis r. Chomel 75007

Traditionnel, Classique Prix – De 18 € à 50 €

01 45 49 04 54

http://www.lesbotanistes.com/

Spécialités

Le foie gras de canard mi-cuit au torchon maison

Paleron de Boeuf

Financier

Baba au Rhum

Carottes confites à l’orange et au cumin


L’Atelier de Joël Robuchon – St-Germain

Restaurant à part dans le paysage gastronomique, qui balaie les conventions sans négliger le goût du raffinement, l’Atelier de Joël Robuchon a de quoi intriguer. Plongés dans une semi-pénombre étudiée, deux bars se répondent autour de la cuisine centrale où les plats sont élaborés sous le regard des hôtes, assis au comptoir sur de hauts tabourets (on peut aussi préférer la petite salle voisine, plus traditionnelle mais tout aussi confidentielle). Laque noire, granit sombre, faisceaux rougeoyants : le travail de l’architecte Pierre-Yves Rochon colle parfaitement à cette première déclinaison du concept imaginé par Robuchon – qui en a essaimé depuis dans le monde entier. Une idée de « cantine chic », version occidentale du teppanyaki et des bars à sushis nippons, avec au menu une cuisine « personnalisable » (sous forme de petites portions et d’assiettes) ciselée avec une précision d’orfèvre et des ingrédients de choix. Et même, en prime, des influences ibériques et une belle sélection de vins au verre ! À noter : pas de réservation hormis pour les services de 11h30 et 18h30.

5 r. de Montalembert 75007

Cuisine Moderne, Créative  Prix – De 80 € à 179 €

01 42 22 56 56

http://www.joel-robuchon.net

Spécialités

Langoustine en ravioli truffé à l’étuvée de chou vert. Agneau de lait en côtelettes à la fleur de thym. Ganache onctueuse au chocolat araguani, glace au grué de cacao et biscuit Oréo.


Au Bon Accueil

Ce bistrot gastronomique a plus d’un tour dans son sac pour conquérir le coeur du public. À commencer par son emplacement, à deux pas de la tour Eiffel. Sous les auspices de la grande dame, on se réfugie avec bonheur dans la salle au décor soigné, à l’élégance discrète. Question cuisine, le marché et les produits de qualité dictent au quotidien les intitulés du menu. Les plats au goût du jour, enrichis de gibier en saison, expriment des saveurs nettes et simples, rehaussées par des crus du Rhône ou de Bourgogne : saumon français mariné puis fumé, écrasé de pomme de terre au beurre noisette ; brioche perdue au caramel, à la sauce mangue et passion…

14 r. Monttessuy 75007 Paris

Cuisine Moderne, Créative  Prix – De 28 € à 96 €

01 47 05 46 11

http://www.aubonaccueilparis.com


Café Constant

Lentement mais sûrement, l’ancien chef du Crillon, Christian Constant, a fait de la rue St-Dominique un vrai QG gourmand. À deux pas de son restaurant gastronomique, le Violon d’Ingres, cette annexe (dirigée par une jeune équipe) occupe un petit bistrot d’angle sans prétention. Et sans réservation ! Ici, la simplicité règne en maître. Le décor, brut de décoffrage, ne verse pas dans l’épate. La cuisine témoigne d’un sens aigu du produit, conservant un peu de l’esprit des grandes maisons (les manières et les prix en moins). Sur l’ardoise, on trouve de goûteux plats de bistrot, pensés selon le marché : oeufs mimosa, tartare de saumon, huîtres et bar au gingembre, parmentier de cuisse de canard croisé au vin rouge, pommes gaufrettes… Constamment épatant, le Constant !

139 r. St-Dominique 75007 Paris

Traditionnel, Classique  Prix – De 17 € à 60 €

01 47 53 73 34

http://www.maisonconstant.com


David Toutain

Le voici chez lui, David Toutain, qui s’était fait connaître dans de bien belles tables (Arpège, Agapé Substance…). Il s’est récemment établi dans cette rue discrète du quartier des ministères, que l’on n’est pas habitué à voir comme un tel carrefour de tendances. De fait, derrière ce nom de David Toutain, c’est toute une mouvance culinaire qui s’agite : le jeune chef est la coqueluche des « foodistas » parisiens, il convient de réserver très à l’avance pour obtenir une place… La table réserve en effet une expérience délicieuse, exemplaire du goût contemporain ! L’espace, d’abord : une forme de loft, tout en matériaux bruts (bois, béton), aux lignes scandinaves. L’assiette également n’est pas sans évoquer cette Europe du Nord aujourd’hui si en vue. Goût du végétal, associations inédites, légèreté et graphisme épuré : la parenté est palpable, et pourtant, la finesse, la créativité, la palette d’expressions du chef révèlent une vraie singularité et même une forme de sagesse. S’inscrire pleinement dans une génération tout en étant soi-même : un bel équilibre !

29 r. Surcouf 75007 

Cuisine Moderne, Créative  Prix – De 55 € à 110 €

01 45 50 11 10

http://www.davidtoutain.com

Spécialités

Cuisine du marché.


Le Clos des Gourmets

L’adresse n’a pas volé son nom ! Côté clos, une belle salle habillée de boiseries peintes en blanc, relevée de panneaux gris ou bruns, avec des tables bien dressées et une véranda. Simplicité, élégance, chaleur : de tels clos, on en cultiverait beaucoup ! Côté gourmets, le style du chef, Arnaud Pitrois, se reconnaît sans hésitation. Tirant profit des leçons de ses maîtres (Guy Savoy, Christian Constant, Éric Frechon, etc.), il élabore une cuisine personnelle, inventive et pleine de parfums : persillé de lapin en gelée parfumée à l’estragon, poulette du Gers rôtie et ses pommes grenaille, tête de cochon croustillante à la vinaigrette d’herbes, fenouil confit aux épices douces et son sorbet citron. Et le chapitre n’est pas clos…

16 av. Rapp 75007

Cuisine Moderne, Créative  Prix – De 30 € à 60 €

01 45 51 75 61

http://www.closdesgourmets.com


Le Jules Verne

Sans vous sentir obligé de gravir les 704 marches qui conduisent au 2e étage de la tour Eiffel, rendez-vous au pilier sud et laissez faire l’ascenseur privé qui mène directement au Jules Verne, à 125 m au-dessus du sol. Ce lieu emblématique dirigé par Alain Ducasse offre un cadre unique : le midi comme le soir, la vue sur Paris à travers les poutrelles métalliques de la tour est tout simplement spectaculaire ! Pensez à réserver très à l’avance (uniquement par Internet) votre table près des baies vitrées. Le décor contemporain signé Patrick Jouin (parois en nid-d’abeilles, fauteuils en cuir et fibre de carbone) est à la hauteur, de même que la cuisine classique revisitée façon Ducasse, réalisée ici par le chef Éric Azoug. Les pâtisseries sont quant à elles signées Christophe Devoille, pâtissier-chocolatier et glacier de formation. Enfin, la carte des vins, remarquable, compte plus de 400 références de l’Hexagone, dont quelques crus d’exception. Une adresse au sommet du patrimoine français !

2ème étage Tour Eiffel 75007

Cuisine Moderne, Créative  Prix – De 105 € à 230 €

01 45 55 61 44

http://www.lejulesverne-paris.com

Spécialités

Foie gras de canard confit, melon et poivre. Volaille jaune aux champignons des bois, sauce Albufera. Écrou croustillant au chocolat de notre manufacture à Paris.


Chez les Anges

Manger au paradis, cela vous tente ? La salle profite pleinement de la lumière du jour grâce à ses larges baies vitrées, et l’on peut s’attabler autour d’un grand comptoir central… Côté déco, esprit contemporain oblige, des vitrines habillent les murs et abritent de bien jolis nectars honorant toutes les régions viticoles françaises. On déguste des plats traditionnels, justes et sincères, qui varient en fonction du marché : assiette de légumes de Joël Thiébault et son coulis de citron jaune, pintade fermière, aubergine à l’orange et épeautre au curry, ou encore tarte au chocolat noir Venezuela 72 %… Et en accompagnement, une belle carte de vins et whiskys.

54 bd de la Tour-Maubourg 75007

Traditionnel, Classique  Prix – De 36 € à 85 €

01 47 05 89 86

http://www.chezlesanges.com


Clover

Vingt couverts (grand maximum !) en enfilade dans une mini-salle sobre et épurée, au fond de laquelle trois cuisiniers s’agitent aux fourneaux : bienvenue dans la nouvelle adresse de poche de Jean-François Piège, en plein coeur de St-Germain-des-Prés. Autour de soi, une clientèle branchée – c’est un euphémisme -, installée au coude-à-coude, disserte joyeusement ; sur une étagère, quelques légumes en cagettes et quelques bouteilles de vin attendent leur tour. Au fil d’un menu rondement mené, on se régale d’une cuisine fine et colorée, forte en saveurs et parfois aventureuse : « Chef Piège » a trouvé ici un écrin idéal (proximité, convivialité) pour exprimer de façon simple ses intuitions culinaires. Depuis son ouverture, l’adresse est littéralement prise d’assaut : pensez à réserver.

5 r. Perronet 75007

Cuisine Moderne, Créative  Prix – De 35 € à 73 €

01 75 50 00 05

http://www.clover-paris.com


Florimond

Florimond – du nom du jardinier de Monet à Giverny – a l’esprit bistrotier et convivial… Pour faire honneur à ce prénom chantant, le chef, Pascal Guillaumin, signe une goûteuse cuisine du terroir avec des produits tout droit venus de Corrèze, sa région d’origine. Ce digne fils et petit-fils de charcutier fait d’ailleurs lui-même ses saucisses, boudins et autres conserves. Et si sa carte fait la part belle à la viande, les amateurs de poisson ne sont pas oubliés pour autant. Le tout agrémenté des légumes du maraîcher Joël Thiébault ou encore de céréales cuisinées au wok. Rien que de belles impressions…

19 av. de La Motte-Picquet 75007 

Traditionnel, Classique  Prix – De 20 € à 69 €

01 45 55 40 38

http://www.leflorimond.com


Bistrot Belhara

Belhara ? Ce haut fond proche de St-Jean-de-Luz est bien connu des surfeurs car il donne naissance à des vagues superbes. C’est par ce clin d’oeil que le chef de ce bistrot rend hommage à ses origines basques… mais on ne saurait leur résumer son parcours – impressionnant (Guérard, Loiseau, Ducasse, etc.) – et son savoir-faire : converti à la mode bistrot, Thierry Dufroux fait des merveilles en revisitant les classiques du genre ! Ainsi ce velouté de potimarron crémeux à souhait, ou encore ce délicieux petit pâté chaud de canard et foie gras accompagné d’une sauce rehaussée à la cerise. Le tout à apprécier dans un joli décor rétro : vieux comptoir, moulures, banquettes rouges, etc. Entre Invalides et École militaire, cette nouvelle adresse tient le haut de la vague !

23 r. Duvivier 75007 

Traditionnel, Classique  Prix – De 24 € à 54 €

01 45 51 41 77

http://www.bistrotbelhara.com


Gaya Rive Gauche par Pierre Gagnaire

Sa seconde adresse à Paris, Pierre Gagnaire – qui possède plusieurs antennes dans le monde (Londres, Tokyo, Hong Kong) – l’a souhaitée « élégante, joyeuse et décalée ». Un restaurant quotidien plus accessible, donc, où la cuisine se veut à la fois « bonne et un peu drôle ». Pari gagné avec son Gaya, niché au coeur de Saint-Germain, quartier rive gauche s’il en est. Sous l’impulsion de la décoratrice Violaine Jeantet, les deux salles ont été réaménagées dans un style cosy, raffiné et intime, grâce notamment à des boiseries murales en sapelli… Ambiance détendue et astucieuse cuisine très iodée sont toujours au rendez-vous : on ne se lasse pas de ces préparations délicates et créatives, à l’image de ce crémeux d’araignée de mer, pousses d’épinards et sorbet pamplemousse, ou de cette fricassée de lotte de petits bateaux en tandoori, chou coeur-de-boeuf et pâte de citron… Dans la mythologie grecque, Gaïa n’était-elle pas mère des divinités marines ?

44 r. du Bac 75007 Paris

Poissons, Fruits de Mer Prix – De 48 € à 100 €

01 45 44 73 73

http://www.pierre-gagnaire.com

Spécialités

Carpaccio de daurade royale, avocat, céléri branche et groseille. Fine tranche de maigre pimentée et saisie à l’huile d’olive, mousseline de maïs et mousse de concombre. Parfait à la Chartreuse verte, poire et raisins pochés au vin doux.


Le P’tit Troquet

En voilà un qui porte bien son nom ! Dans une ruelle à deux pas du Champ-de-Mars, ce bistrot de poche entretient une atmosphère d’un autre temps : vieux carrelage, petit comptoir en zinc où trône un antique percolateur, vieilles affiches et luminaires que l’on date, à vue de nez, du début du 20e s. ; sans oublier les chaises et les banquettes délicieusement rétro, et les tables au coude-à-coude… Mais que serait un intérieur d’époque sans une carte à l’avenant ? Sur ce sujet, aucune inquiétude : tatin d’endives aux pommes et au chèvre frais, terrine de lapin et pistaches, boeuf bourguignon servi en cassolette, crème brûlée à la vanille ; la tradition est dans l’assiette et l’on se régale ! Ensuite, on repart vaquer à ses occupations, après avoir avalé un p’tit café et réglé la p’tite note…

28 r. de l’Exposition 75007 

Traditionnel, Classique Prix – De 18 € à 58 €

01 47 05 80 39


Garance

Qu’elle est jolie et sympathique, cette Garance née de l’association de deux anciens de l’Arpège, Guillaume Muller (en salle) et Guillaume Iskandar (aux cuisines). À deux pas de l’esplanade des Invalides, leur bistrot contemporain semble faire souffler un vent de fraîcheur sur tout l’arrondissement. Un vent porteur de délicieux parfums ! Le chef signe en effet une belle cuisine, aux accents assez personnels et mettant toujours en avant le produit : de là des recettes sans fioritures, qui varient au gré des saisons et dévoilent à la fois une vraie modernité et un authentique savoir-faire de cuisinier. Le plaisir est au rendez-vous, le soir, où la carte est plus ambitieuse, comme le midi, où le menu proposé offre un excellent rapport qualité-prix. Côté décor, le choix est donné entre le rez-de-chaussée, où un petit comptoir ouvrant sur les cuisines permet d’assister en direct à la réalisation des plats, et l’étage qui évoque un petit appartement haussmannien revu à la sauce contemporaine. Dans les deux cas, le service est charmant. Garance ? Celle des Enfants du Paradis ?
Cette photo de Garance est fournie gracieusement par TripAdvisor 

34 r. St-Dominique 75007 

Cuisine Moderne, Créative  Prix – De 39 € à 90 €

01 45 55 27 56

http://www.garance-saintdominique.fr

Spécialités

Cuisine du marché.


Wakaba

Wakaba ? Ce nom pourrait se traduire par « jeune pousse », mais aussi « débutant ». Voilà qui illustre parfaitement l’humilité de M. Yamada, le patron de ce restaurant japonais, qui s’est lancé sur le tard dans la restauration après une carrière de conseiller commercial et une expérience de trois ans au Kinugawa (1er arrondissement). Avec l’aide d’un chef expérimenté, il permet à ses hôtes de découvrir de délicieuses spécialités nippones, et plus particulièrement de la région de Kyoto. Le midi, le petit menu offre un excellent rapport qualité-prix ; le soir, le choix est plus large et l’on pioche dans des compositions réalisées au gré des saisons. On accompagne le tout de saké, d’un vin français ou de thé vert… Simplicité, authenticité et humilité : une petite adresse qui a tout pour plaire !

20 r. de l’Exposition 75007

Japonais  Prix – De 22 € à 52 €

01 45 51 90 81


Fontaine de Mars

Ce parfait bistrot des années 1930 (restauré à l’identique) est une véritable institution du 7e arrondissement. Dans les deux salles joliment rétro, où dominent les incontournables et délicieuses nappes à carreaux rouge et blanc, ou sur la terrasse qui fait face à la fontaine de Mars (d’où l’enseigne), il règne une atmosphère décontractée qui doit beaucoup à la gentillesse de la patronne. On s’y régale donc, à la bonne franquette, de plats traditionnels au parfait esprit bistrotier : foie gras, sole meunière, boudin, andouillette, filet de boeuf sauce béarnaise, magret de canard, terrine et cassoulet maison…

129 r. St-Dominique 75007

Traditionnel, Classique  Prix – De 35 € à 98 €

01 47 05 46 44

http://www.fontainedemars.com


La Laiterie Sainte-Clotilde

Un véritable pedigree pour cette adresse qui entend creuser un sillon original au milieu des ministères, celui de la nostalgie, sans prétention et de manière informelle – façon bobo ! On y cultive donc le goût d’hier à travers une collection de chaises en formica (dépareillées, évidemment) et… une jolie cuisine ménagère et bistrotière. Soupe de betterave au hareng fumé et estragon, merlu rôti à la sauce à l’oseille, gâteau au chocolat, etc. : l’ardoise respire l’évidence ! En prime, un choix bien pensé d’une vingtaine de bouteilles (de vin) et une addition qui ne vous prend pas pour… une vache à lait. À déguster d’une traite.

64 r. de Bellechasse 75007 

Traditionnel, Classique  Prix – De 22 € à 45 €

01 45 51 74 61


Chez Graff

Tables en bois massif, grand miroir et vieilles photos : un bistrot dans l’esprit des années 1960, relooké façon 2013 ! L’équipe de la Laiterie Sainte Clotilde (dans la même rue) a ouvert cette nouvelle adresse, qui doit son nom au grand-père de Thomas, l’un des trois associés. Dans la lignée de la maison mère, ils proposent ici une bonne cuisine française – ceviche de bar, poulpe à la coriandre ; carré de porc aux girolles ; mousse au chocolat – et des assiettes de charcuterie et fromage. La carte, volontairement courte, assure une belle rotation des produits, et l’ambiance est certifiée conviviale à toute heure !

62 r. de Bellechasse 75007 

Traditionnel, Classique  Prix – De 22 € à 45 €

01 45 51 33 42


Café Max

Tout près des Invalides, ce discret restaurant semble presque enveloppé d’une aura de mystère. Les habitués – dont de nombreux hommes politiques – s’installent à toute heure de la journée dans cet intérieur de bistrot chic, presque rococo ; des tableaux classiques et des photos anciennes tapissent les murs, d’un noir de jais, et, assis sur les banquettes en velours rouge, on devise doucement sous un éclairage tamisé… La carte joue fièrement la tradition : oeuf mayonnaise, oreilles de cochon sur salade de lentilles, rognon de veau grillé entier et sa sauce moutarde, parmentier de boeuf aux parfums de truffes, boudin… avec, pour finir, si vous conservez de l’appétit, les fameuses crêpes Suzette. De quoi mettre d’accord tous les politiques, de quelque bord qu’ils soient !

7 av. de la Motte-Picquet 75007 

Traditionnel, Classique  Prix – De 34 € à 69 €

01 47 05 57 66


Café de l’Esplanade

Les frères Costes peuvent se vanter de transformer tout ce qu’ils touchent en or. À savoir en endroits branchés, comme cette Esplanade, alchimie réussie d’un lieu, d’une ambiance et d’une cuisine résolument tendance. Démonstration en quatre points. La superbe vue sur les Invalides, notamment en terrasse. La griffe « Jacques Garcia », qui a signé un décor en phase avec le monument voisin. La carte, qui oscille entre plats de brasserie chic et recettes du monde, avec une certaine influence asiatique : petits nems, club sandwich, tom yam chili sea bass, belle tranche de foie de veau et sa réduction de vinaigre de cidre, millefeuille framboise du dimanche… Enfin, le personnel looké, avec voiturier, au service d’une clientèle people et politique. Verdict : y courir pour voir et être vu, après avoir réservé.

52 r. Fabert 75007 

Cuisine Moderne, Créative  Prix – De 44 € à 112 €

01 47 05 38 80


L’Affable

L’ambiance est conviviale dans ce bistrot plutôt élégant, qui joue une jolie carte rétro (comptoir en zinc, carrelage ancien, banquettes rouges…) et régale avec savoir-faire. Au menu, par exemple, langoustines, légumes verts et passion ; oeuf parfait, girolles et fritons de veau ; ris de veau, céleri et anguille fumée ; cheesecake concombre et verveine… Les produits sont de qualité et de saison, les saveurs bien marquées dans les assiettes. Dans ces conditions, comment s’étonner que les riverains soient si nombreux à y avoir pris des habitudes ? Pensez à réserver, c’est très souvent complet…

10 r. de St-Simon 75007

Cuisine Moderne, Créative  Prix – De 29 € à 75 €

01 42 22 01 60

http://www.laffable.fr


Le 122

Dans le quartier des ministères, rue de Grenelle (au numéro… 122), un bistrot chic pour une savoureuse cuisine actuelle. La vocation de la maison ? Faire beau et bon à prix doux. La cuisine relève le pari : noix de Saint-Jacques poêlées, risotto vénéré, poutargue ; filet de saint-pierre, condiments coings et raisins, purée de céleri ; magret de canard rôti, légumes oubliés et châtaigne ; ou encore cheese cake vanille spéculos… Une cuisine fine et goûteuse, bien maîtrisée, réalisée avec des produits d’excellente qualité. Dans les deux salles, le décor design (tons gris et mauve, globes lumineux, chaises Ghost signées Starck) se marie parfaitement à ces assiettes bien dans leur époque.

122 r. de Grenelle 75007 

Cuisine Moderne, Créative  Prix – De 24 € à 65 €

01 45 56 07 42


Plume

Bistrot de poche mais grand talent ! Après une solide formation à l’institut Paul Bocuse et divers stages dans de grandes maisons auprès de chefs de renom (dont Yannick Alléno), le jeune chef vient d’ouvrir son bistrot de poche chic, non loin du Bon Marché. On s’amuse de voir Youssef Gastli, né à Tunis, s’implanter dans cette petite rue très appréciée des chefs nippons (Aida, Nakatani et L’Inconnu) ; mais la cuisine n’est-elle pas le premier vecteur de la diversité ? On s’installe dans une petite salle à l’élégance contemporaine, où les tables, au coude-à-coude, deviennent de vrais relais de convivialité. Depuis sa petite cuisine ouverte sur la salle, le chef réalise une cuisine bien troussée, dans l’air du temps, très bistronomie. Un régal.

24 r. Pierre-Leroux 75007

Cuisine Moderne, Créative Prix – De 21 € à 70 €

01 43 06 79 85

http://www.restaurantplume.com


Jaïs

On s’installe dans un cadre agréable de bistrot parisien, avec comptoir et luminaires Art déco, pour déguster une partition maîtrisée et savoureuse, qui confie aux saisons les sources de ces humeurs et de son inspiration. Ainsi ce poulpe rôti, carpaccio de tomate noire de Crimée, sauce vierge ; ou le ris d’agneau à la poudre de fenouil, petits pois à la française, jusqu’à l’omelette norvégienne. Certains signes ne trompent pas : on sent ici que l’esprit bistronomie n’est pas un vain mot, que la convivialité est réelle, décomplexée, jamais surjouée. Une chaleur humaine que viennent soutenir quelques sympathiques vins natures.

3 r. Surcouf 75007 

Cuisine Moderne, Créative Prix – De 27 € à 62 €

01 45 51 98 16


Le Récamier

Une bonne partie du tout-Paris politique et médiatique, version rive gauche, ne jure que par les soufflés de ce sympathique restaurant, installé dans une discrète rue piétonne à deux pas du Bon Marché et de l’hôtel Lutétia. Installez-vous dans la salle au ton chocolat ou sur la belle terrasse d’été pour déguster une cuisine traditionnelle, goûteuse et maîtrisée. Ce jour-là, au menu : soufflé au fromage, filet de boeuf sauce au poivre, soufflé au Grand Marnier. On apprécie l’espace entre les tables (de plus en plus rare), qui autorise l’intimité. Sucré ou salé, ici le soufflé est roi, et la gourmandise sa compagne !

4 r. Récamier 75007

Traditionnel, Classique  Prix – De 35 € à 50 €

01 45 48 86 58


Divellec

La maison est désormais tenue par Mathieu Pacaud, fils de Bernard Pacaud, mais totalement émancipé de la tutelle paternelle après les ouvertures des restaurants Hexagone et Histoires, à Paris. La thématique culinaire est toujours orientée vers le grand large : carte et menus, composés au gré de la marée, sacralisent de très beaux produits. On se régale par exemple d’une langoustine juste pochée en tropézienne anisée ; d’un minestrone d’écrevisses, nage montée au beurre de basilic ; d’un saint-pierre à l’oseille ; d’une aiguillette de sole au vin jaune, salsifis braisés. On conclut par le soufflé du moment, dernière respiration d’un moment privilégié, fait de saveurs et d’embruns. Bien installé sur le pont, on profite de la jolie vue sur l’esplanade des Invalides. On a même récupéré une ancienne librairie pour agrandir le lieu et créer une salle d’inspiration jardin d’hiver. Le vent du large souffle à nouveau sur cette maison : le signe d’une renaissance réussie !

18 r. Fabert 75007

Poissons, Fruits de Mer  Prix – De 55 € à 190 €

01 45 51 91 96

http://www.divellec-paris.fr

Spécialités

Minestrone d’écrevisses, nage montée au beurre de basilic. Saint-pierre à l’oseille et cocos de Paimpol à la moutarde de Cremone. Soufflé au chocolat et glace à la vanille Bourbon.


La Table du Vietnam

L’ancien restaurant Nabuchodonosor est désormais une table entièrement dédiée aux saveurs… du Vietnam ! Madame My, l’une des associées, s’est fixé un objectif de taille : faire découvrir les recettes de son pays natal, aussi bien le nord (région de Hanoï) que le centre (Hué) et le sud (Saigon). Dans un cadre sobre et confortable, on multiplie donc les découvertes : banh cuon (raviolis de pâte de riz fourrés aux crevettes), noix de Saint-Jacques à la mode de la baie d’Along, ou encore le « Saigon ardent », filet de boeuf grillé relevé à la citronnelle. Un conseil : pour une dégustation conviviale – et à la façon du Vietnam -, optez pour les entrées et les plats à partager !

6 av. Bosquet 75007

Vietnamien  Prix – De 19 € à 65 €

01 45 56 97 26

http://www.tableduvietnam.fr


L’Inconnu

Cette adresse, tenue par un couple japonais, anime une petite rue résidentielle du 7e arrondissement. Le chef s’est formé plusieurs années auprès de Shinichi Sato, comme second au Passage 53 : il vole désormais de ses propres ailes, mais pas question de reproduire la cuisine de son mentor. Il a opté pour une cuisine d’inspiration italienne sans renier une touche française, avec des clins d’oeil au Japon, sa terre natale (il a fait ses classes au Japon dans un restaurant italien, avant un passage par Venise). Ici, on ne travaille que le meilleur (légumes de chez Joël Thiebault, viande de chez Hugo Desnoyer, poisson en direct de l’atlantique, etc.) pour imaginer une cuisine inédite, créative et faisant preuve d’une grande liberté. Ainsi le carpaccio de maquereau, gelée de concombre et granny-smith ; le cabillaud poêlé, consommé de crevettes, courgette ; ou les tagliatelles, ragoût d’agneau et artichaut… Le menu évolue au gré du marché et des saisons. Une chose est sûre : L’Inconnu ne le restera pas longtemps…

4 r. Pierre-Leroux 75007 

Cuisine Moderne, Créative  Prix – De 40 € à 70 €

01 53 69 06 03

http://www.restaurant-linconnu.fr


Tomy & Co

À deux pas de la rue Saint-Dominique (la plus gourmande des rues du 7e arrondissement), cette adresse porte l’empreinte de Tomy Gousset, jeune chef au look rebelle, affichant ses tatouages avec ostentation. Le garçon, passé par le Meurice, le Taillevent et Boulud à New York, révélation de l’année 2012 aux Gastronomades d’Angoulême, est dorénavant seul maître à bord de son nouveau navire, mais toujours accompagné de son fidèle second, Jérôme Favan. Ici, il joue une partition gastro-bistrot ancrée dans son temps, et met toute son expérience au service du goût et du produit, dont les légumes de son potager, situé non loin de Paris. Son crédo ? « Simplicité et sophistication », comme avec ce canard façon Apicius. On se régale dans une atmosphère de bistrot chic avec parquet et banquette.

22 r. Surcouf 75007 

Cuisine Moderne, Créative  Prix – De 25 € à 65 €

01 45 51 46 93


Source : © MICHELIN 2017 – texte et images

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here